Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 18:15

C'est une question que vous vous posez certainement et c'est pourquoi je vous propose de prendre connaissance de cet article.  

 

Le bilan de santé d'une maison, d'un appartement, ou d'un tout autre lieu de vie, du lieu de travail ou d'élevage doit être facilement compréhensible par tous et pourquoi ?

 

Tout d'abord la détection et les mesures se font en présence des habitants.

 

Dans un soucis de clarté j'ai créé un tableau simple et compréhensible pour tous.

 

En sachant que chaque pièce d'une maison a sa propre particularité et donc un résultat de recherche différent des autres pièces.

 

Ma première mesure porte toujours sur le taux vibratoire dont je parle déjà sur une autre page.

En deuxième, je mesure la qualité biotique du lieu, et en troisième le taux de nocivité de ce dernier.

 

La présence ou l'absence de l'eau y joue un grand rôle, mais malheureusement très souvent l'eau est loin d'être le seul élément qui entre ligne de compte.

 

Toutes les valeurs sont inscrites sur un tableau qui est rempli pour chaque pièce, de la cuisine en passant par le salon, la salle à manger, le bureau, et bien évidemment toutes les chambres à coucher.

 

Ces mesures sont toujours réalisées à l'emplacement exact où séjournent les habitants au quotidien.

 

Cette précision permet de comprendre le mal-être de l'un ou l'autres des occupants des lieux.

 

Une fois que le tableau est bien renseigné, celui-ci donne une image des lieux qui sont bons, mais aussi mauvais pour les humains. Pour moi aussi, cela servira de référence car j'ai la mission d'y apporter des changements profonds et durables.

 

C'est à cet instant qu'il faut rechercher l'origine des éléments qui poussent au mauvais !

 

Celui-ci peut être lié à l'eau à une faille, une CCT, à des réseaux telluriques, ou encore à une présence invisible dans la pièce ou au pire sur une personne. 

Toutes ces perturbations sont à l'origine des baisses du taux vibratoire et donc d'un déséquilibre du lieu qui devient donc néfaste pour ses habitants.

 

N'étant pas un sur humain, je termine de remplir mon tableau avec les éléments perturbateurs et le remet au demandeur de l'intervention à qui je demande de le conserver.

Avec ces éléments réels, le demandeur pourra aussi se rendre compte par lui-même des lieux en déséquilibre.

 

Une fois l'harmonisation terminé, de nouvelles mesures sont faites et le tableau permettra ainsi de comparer  les  différences du taux vibratoire avant et après mon action. .

 

 

Conclusion:

Comme vous l'aurez certainement compris, il faut de la rigueur afin que tout le monde puisse arriver à comprendre mes recherches et mes actions.

 

J'espère que cet article vous aidera à prendre la décision de demander un bilan de votre lieux de vie.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude
commenter cet article

commentaires

L' Art Du Sourcier

  • : Le blog de sourcier-et-geobiologue.over-blog.net
  • Le blog de sourcier-et-geobiologue.over-blog.net
  • : Un sourcier et géobiologue met son savoir faire à votre disposition. Pour moi, la recherche de veine d'eau est secondaire, car je préfère aider les personnes qui ont des soucis liés à des zones géopathogènes. La détection et la neutralisation de ces dernières permet à de nombreuses personnes de retrouver tout d'abord le sommeil, donc d'améliorer l'état de santé de ces dernières. Cela s'applique aussi aux animaux et autres. Les plantes qui sont aussi très sensibles.
  • Contact

Horloge

<img src="http://marilysel.free.fr/hora/036.php">
 

Recherche

Catégories